Sur les ailes du monde dans le journal Zibeline

12 avril 2018


 


Dans un très bel album, traversé par le vol de milliers d’oiseaux, ponctué de paysages grandioses, le scénariste Fabien Grolleau et le dessinateur Jérémie Royer retracent l’existence extraordinaire, et somme toute assez méconnue, de Jean-Jacques (John James) Audubon. Né français et mort américain, cet aventurier des sciences naturelles entreprit, au début du XIXe siècle, de peindre et de répertorier tous les oiseaux d’Amérique. Rien que cela !

Suite de l'article en ligne
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Zibeline

Avis sur Eclipses japonaises

11 avril 2018


Une plongée dans le monde impitoyable des services secrets.
D'une actualité brûlante au moment où les deux Corées se sont "unies" pour les JO. Au moment où l'on a pu voir en direct les "pom-pom girls" nord-coréennes effectuer une chorégraphie mécanique, afficher un sourire figé.
Entourées, encadrées, isolées de tout contact par leurs "gardes du corps". Ce roman est à lire pour tout amateur de culture asiatique mais aussi pour tout lecteur friand de "fiction" d'espionnage.
Degruf
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Jean Garcin

Coups de coeur au Centre Pénitentiaire d'Aix en Provence!

22 janvier 2018


Par la singularité de l'écriture, cette aventure pourrait presque sembler légère. Mais c'est en fait dans un plus pur style théâtral que Marie REDONNET nous empoigne dans toute cette humanité. Le caractère, la force et la sensibilité de l'héroïne ne laissent pas indifférent. "La femme au colt 45"

Julia KERNINON "le dernier amour d'Attila Kiss". Si je savais parler d'amour comme Julia KERNINON j'écrirai une phrase coup de coeur. L'amour n'est vraiment pas une affaire de politique.Deux personnages que tout oppose et pourtant. Lecture délectable, instructive, passionnée et tellement poétique.
David
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Jean Garcin

Livres et déco de Noël !!!

19 décembre 2017


Vive la bibliothérapie !
Tags : Avis
Presse | Posté par Chris

l'étrange

14 décembre 2017


L'histoire parle d'un immigré qui s'installe dans une ville et qui cherche du travail. Il ne parle pas la langue du pays et il est sans papiers. Il rencontre de bonnes personnes qui l'aident à trouver un logement stable ainsi qu'une bonne situation financière. Il fait venir sa femme et sa fille de 5 ans, quand il les avait quittées sa fille n'avait qu'un an. Des policiers essaient de l’arrêter, ils y arriveront peu de temps après. A la fin de l'histoire il est embarqué dans un avion, il a été expulsé dans son pays car il n'avait pas de vrais papiers.
J'ai eu du mal à comprendre au début, à cause des différents personnages qui racontent l'histoire. J'ai aimé le livre car les personnages étaient des animaux. J'ai bien aimé car cela parlait de faits réels qui sont encore d'actualité.
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Johanna

l'étrange étranger

14 décembre 2017


La BD parle d’un homme qui immigre dans un pays dont il ne sait pas parler la langue et il n’a pas de papiers. Durant la BD, l’homme va essayer de s’intégrer dans ce pays. Il va acheter un appartement dans un immeuble qu’il paie plus cher qu’un habitant et il est à la recherche d’un travail. Toutes les personnes qu’il rencontre durant la BD ont des préjuges sur lui car il vient d’un autre pays et qu’il ne sait pas parler la même langue. Il fait venir sa femme et sa fille qu’il n’avait pas vues depuis 9 ans. Elles vont arriver à rester dans ce pays alors que lui, va se faire expulser.
Je n’ai pas aimé cette BD, l’histoire ne m'a pas plu car je trouve que ça reste toujours pareil. Les graphismes sont bien réalisés avec beaucoup de couleurs et c’est bien travaillé, mais les écritures donnent un peu mal à la tête.
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Hugo

L'étrange

14 décembre 2017


C'est l'histoire d'un homme avec une tête d'ours qui cherche à partir de son pays (où il y a sûrement la guerre). Alors il va prendre l'avion en direction d'un pays qu'il espère prospère. Cet homme, loin de sa famille et sans papier ; se retrouve seul dans une ville inconnue. Il va habiter dans un petit appartement insalubre avec une autre personne. Il va rencontrer des personnes qui vont l'aider et le soutenir. Mais également des personnes qui seront prêtes à le dénoncer parce qu'il est étranger. Alors il se rendra compte que ce pays n'est pas aussi paisible qu'il le pensait.

Je n'ai pas apprécié cette bande dessinée car selon moi l'histoire est trop monotone. Je trouve qu'elle est en tout cas en accord avec l'actualité sauf que pour moi elle est trop en accord. J'aurai aimé voir un côté plus irréaliste.
Par exemple, l'homme aurait pu devenir quelqu'un d'important ! Puis le design est trop brouillon, on a l'impression que les traits de crayon ont été faits au hasard. La couleur rouge me fait penser à la guerre et le noir à la mort. Cela rend l'histoire encore plus triste. Aussi pour moi les personnages à l'image d'animaux infantilisent l'histoire ainsi que l'écriture qui ressemble à celle d'un enfant.
D'un point de vue moins personnel, cette BD propose un thème universel : la clandestinité. En effet, depuis quelques années ce phénomène touche plusieurs pays notamment l'Europe. Je pense que le côté enfantin, sert à rendre l'histoire plus compréhensible ainsi qu'à la dédramatiser.
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Amandine

Les ailes du monde

14 décembre 2017


C’est l’histoire d’un Américain qui voyage au Mississipi en Louisine et en Floride où il observe tous les oiseaux d’Amérique du Nord pour les dessiner et quitte même sa famille pour sa passion. A la fin il se réveille avec le visage d’un aigle et meurt dans son sommeil en laissant sa femme seule, et termine de se transformer entièrement en aigle.
Je n’ai pas aimé du tout ce livre je n’ai pas accroché, les couleurs étaient trop fades, trop pâles, elles n’attiraient pas l’œil.
L’histoire était très ennuyante et je n’ai pas aimé cette histoire.
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Mei ling

Sur les ailes du monde

14 décembre 2017


En 1820, John James Audubon délaisse sa femme et ses enfants et va parcourir le sud des États-Unis pour son premier voyage d'exploration afin de réaliser son rêve : découvrir et peindre tous les oiseaux du continent. Durant ce voyage, il affronte les dangers, les intempéries et la maladie pour réaliser son rêve. Pour terminer, il meurt dans son lit en rêvant qu'il est lui-même un oiseau.
Je n'ai pas aimé ce livre car je l'ai trouvé difficile à comprendre, d'une page à l’autre il y a des retours en arrière ou des avances rapides ce qui m'a gênée, je me suis beaucoup perdue dans ma lecture, je ne l'ai pas lu facilement.
J'ai beaucoup aimé les dessins des oiseaux qui étaient très bien réalisés, mais j'ai été déçue par les couleurs tout le long du livre, je les ai trouvées sombres et fades, j'aurai aimé voir plus de couleurs joyeuses.
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Ines

Des histoires,un récit

28 novembre 2017


Eclipses japonaises raconte l'enlèvement de trois japonais.
-Shigeru Hayashi,un archéologue
-Naoko Tanabe, une collégienne de treize ans
-Setsuko Okada,une femme voulant devenir infirmière de vingt ans.
Il y a aussi l'histoire d'un américain, Jim Selkirk qui se fait enlever et qu'on retrouvera dans une des histoires du récit.

Au début du roman, j'étais un peu perdu car les récits se mêlaient, on passait d'une histoire à une autre et ce n'est qu'au fur et à mesure que je comprenais mieux car les personnages qui au départ n'avaient rien à voir, entrent en contact. Dans l'ensemble j'ai bien aimé ce livre car les différentes histoires étaient originales et captivantes.
Tags : Avis
pour ou contre | Posté par Stéphane
Suivant >
< Précédent