La littérature et des lycéens

28 mars 2017


Les lycéens du lycée Adam de Craponne de Salon de Provence ont travaillé sérieusement dans le cadre du Prix littéraire dés la premier trimestre. Ils avait six roman à lire dont : Après le Silence de Didier Castino Le Quartier Américain de Jabour Douailhy et Tout ce qui est solide se dissout dans l'air de Darragh Mckeon, autant de bande dessinée dont; Vive La Marée de David Prudhomme et Pascal Rabaté, Wonderland de Tom Tirabosco.



Chaque élève a lu au moins une bande dessinée et un livre et a fait partager son expérience à la classe. Ils ont préparé avec leur professeur de français une trentaine de questions sur les livres lus, puis il a eu une rencontre très enrichissante avec la grande navigatrice Isabelle Autissier qui a été la star de cette première rencontre avec ses réponses généreuse.
Le seconde grand évènement a eu lieu le premier février 2017, il y avait environ 300 personnes qui ont participé au forum de Salon de Provence. Tout a commencé à neuf heures du matin à l'espace Charles Trenet, les six autres ont été présentées, ensuite les porte-paroles des classes ont commencé par une présentation de leur classe et de leur investissement dans le Prix littéraire, des classes qui venaient de Marseille, Toulon, Orange, Avignon et Salon se sont présentées et ont posé de bonnes questions, les réponses furent plutôt bien étoffées.
Parmis ces questions une a été pour Tom Tirabosco: "Pourquoi avez-vous choisi ce titre ?", il a répondu que "Wonderland" renvoi au monde merveilleux de Disney et de l'enfance, puis une question a été posé à tous les autres : "est-ce que vous connaissez la fin de votre roman avant de finir ?" la plupart des autres ont répondu que non.
Il y a eu une question pour l'auteur du Quartier Américain Jabbour Douaihy: "Abdel - Karim fait ses études dans un lycée Chrétien alors qu'il est musulman. Est-ce important pour vous de montrer que toutes les religions peuvent coexister pacifiquement ?" :oui c'est important car c'est la réalité au Liban et c'est possible"
Personnellement, je trouve que l'événement est très intéressant il m'a enrichi et va rester gravé dans ma mémoire, j'ai bien compris l'intérêt de cet événement parce que on voit bien l'influence de l'écriture sur les auteurs et sur les élèves. L'auteur qui j'ai préféré est celui du Quartier Américain c'est-à-dire​ Jabbour Douaihy car pertinent dans ses réponses et sans dérision.
Dans son livre la vraie relation entre les classes sociales : les pauvres et les riches car Jabbour a mêlé le destin de la famille des Azzâms et celui la famille pauvre d'Ismaïl. Dans le livre, on apprend que le personnage Ismaïl envisage de se suicider, mais celui-ci n'ira pas jusqu'au bout grâce au désir de vie qu'anime en lui le souvenir de sa mère.
Je me suis identifiée à ce personnage et j'ai ressenti ses malheurs et sa détresse.

En conclusion, cette grande rencontre était une première pour moi et c'est pourquoi cela va rester extraordinaire et inoubliable.
Tags : Tout ce qui est solide se dissout dans l'air, Forums, Darragh McKeon, Avis
pour ou contre | Posté par Mounya EL

article

24 mars 2017


Voici l'article qu'Hugo LEQUIN 2² au lycée Adam de Craponne a fait pour un travail en français.

INSTANT LITTERAIRE

De Tchernobyl à une plage de Bretagne en passant par Tripoli

Le mercredi 1er février 2017 a eu lieu à Salon de Provence, une rencontre entre certains des auteurs de la 13ème  édition du prix littéraire des lycéens :

Etaient présents : Daragh Mc Keon, Didier Castino, Jabbour Douaihy, David Prudhomme et Pascal Rabaté, Tom Tirabosco.

Le prix littéraire des lycéens et apprentis associe vingt-huit établissements scolaires, vingt-cinq librairies et vingt- deux bibliothèques. Mille jeunes jurés travaillent toute l’année autour d’une sélection de six romans et six BD. Les lycéens choisiront leur livre préféré et l’auteur élu recevra une récompense de 3 000 euros.

De nombreux lycéens de la région PACA étaient présents. Ainsi, tous ont pu questionner les auteurs sur leur livre. Ces derniers se sont prêtés bien volontiers à ce jeu des questions-réponses pendant deux heures. Les questions étaient très pertinentes, et nous ont fait découvrir quelques facettes de leur personnalité. Après cette séance de dialogue, les auteurs ont dédicacé leur livre et se sont montrés très sympathiques et ouverts, n’hésitant pas à répondre encore aux questions. Ce fut une matinée bien enrichissante pour les lycéens.

L’auteur que j’ai le plus apprécié est Darragh Mc Kéon avec son roman Tout ce qui est solide, se dissous dans l’air. Cet auteur irlandais était accompagné d’une interprète. Malgré le barrage de la langue, il a répondu très facilement et longuement à toutes les questions qui lui étaient posées. L’histoire de son roman est construite autour de la catastrophe de Tchernobyl. A travers ses personnages, nous découvrons ce qui a pu se passer lors de cette catastrophe, ainsi que les réactions des politiques. Ce livre est à charge pour la Russie. A la question « pourquoi avez-vous décider d’écrire un livre sur Tchernobyl ? » Darragh Mc Keon a répondu que quand il était adolescent, son village a accueilli plusieurs enfants de Tchernobyl venus passés des vacances en Irlande. C’est à partir de là qu’il s’est intéressé à cette catastrophe. Ensuite c’est en regardant un reportage sur ce lieu, qu’il a été conforté dans son idée. Quand il lui a été demandé s’il accepterait de faire un film de son livre, il a dit non, il y avait trop de détails.

Quant aux auteurs de la BD Vive la marée, David Prudhomme et Pascal Rabaté, à la question de : qui était l’écrivain et le dessinateur ? Ils nous ont répondu que tous les deux écrivaient et dessinaient, ils ne se sont pas définis dans un rôle particulier. Didier Castino était très touchant. À la question si son livre parlait de son père, il nous a dit que lui aussi avait perdu son père dans un accident comme dans son roman.

C’était une rencontre très enrichissante, les auteurs étaient très sympathiques. Ce qui m’a étonné c’est qu'aucun ne se considérait légitime en tant qu’écrivain.

Hugo LEQUIN 2² lycée Adam de Craponne

Tags : Avis, Forums

« Un prix littéraire et de belles découvertes »

21 mars 2017


Le mercredi 1er février, l’espace Charles Trenet à Salon de Provence a accueilli le Prix Littéraire de la région PACA. Ce forum a permis aux lycéens de rencontrer les auteurs de romans et bandes-dessinées dont ils ont lu les ouvrages depuis de début d’année.
Le Prix Littéraire des lycéens permet à des jeunes de découvrir de nouveaux romans et les encourage à aimer la lecture. Au total, près de mille jeunes provenant de douze lycées et CFA de la région ont eu l’opportunité de s’improviser jurés pour désigner fin mai leurs romans et BD préférés. Lors de ce forum, les lycéens ont donc rencontré les visages et des personnalités qui se cachaient derrière leurs lectures.

La sélection des auteurs a été très diversifiée, les auteurs sont français mais également étrangers, le but étant de découvrir un maximum d’horizons. Au cours de cette rencontre, les élèves ont pu poser diverses questions concernant les auteurs et leurs personnages.
Comme celle posée à D. Prudhomme et P. Rabat, auteurs de Vive la marée qui était « Pourquoi avoir souhaité mêler autant de personnages ? », question à laquelle ils ont répondu que ce choix venait du fait de vouloir mettre en valeur le thème de la mer et les vacances et non pas les personnages. Les lycéens ont également été intrigués par le fait que les auteurs étaient un duo et ont souhaité savoir comment ils se sont répartis le travail. Ils ont répondu qu’aucun rôle n’avait été précisément donné à part peut-être les illustrations attribuées à D. Prudhomme.
Dans ce forum, les lycéens se sont intéressés également à l’auteur de Quartier Américain qui est Jabbour Douaihy. Ils lui ont demandé comment est venu ce souhait d’évoquer ce quartier de Tripoli. J. Douaihy y a répondu avec attention en parlant de son métier de professeur dans cette ville et le souhait de vouloir mettre en lumière ce quartier.
Enfin les lycéens ont aussi interrogé les auteurs sur leur inspiration à laquelle Didier Castino auteur de Après le Silence a répondu que la sienne provenait de la mort de son père. Cet auteur a été celui qui m’a le plus surpris, il ne se considérait pas comme auteur et a été tout au long des échanges comme décalé. A un moment Didier Castino a déclaré qu’il faut « penser à la sincérité et à la simplicité, qu’il faut parfois savoir déconstruire les schémas qu’on a appris ». Ce qui est le plus intriguant est le fait que cet auteur est avant tout enseignant et de telles paroles concernant l’oubli des schémas prédéfinis sont assez rares. Son roman est le premier qu’il a écrit donc je me suis dirigée vers lui au moment du premier choix et c’est pour l’instant celui que j’ai préféré. Il a été une personnalité étonnante.
Cette rencontre a été pleine de richesses, la convivialité s’est installée avec des échanges chaleureux. Les auteurs ont été disponibles et à l’écoute des élèves lors de séances de dédicaces ce qui a beaucoup plu !
Severy Clara 2° lycée Adam de Craponne
Tags : Après le silence, Avis, Didier Castino, Forums
forums | Posté par Clara Severy

Un forum littéraire à Salon de Provence

21 mars 2017


Je vous envoie l'article sur le forum du 1 er février.



                                               clic droit pour agrandir l'image
Tags : Forums
forums | Posté par Tom

SIX AUTEURS POUR UNE CONFÉRENCE INTERACTIVE

14 mars 2017


Le 1er février 2017, à la salle Charles Trenet de Salon de Provence, les classes de 2nde2 et 2nde8 du lycée Adam de Craponne ont eu la chance d'assister pour la 3ème année au forum du prix littéraire.
Nous étions plusieurs lycées venant de différentes villes à assister à l'événement des lycéens. Nous avons pu rencontrer les auteurs du prix littéraire qui sont arrivés sous un éclat d'applaudissements : Darragh Mc Keon, auteur de Tout ce qui est solide se dissout dans l'air, Didier Castino, qui a écrit Après le silence, Jabbour Douaihy avec son œuvre Quartier américain, David Prudhomme et Pascal Rabaté qui sont les auteurs de Vive la marée et enfin Ton Tirabosco qui a écrit et dessiné Wonderland. Nous avons pu dialoguer avec ces artistes, leur poser des questions et à la fin faire dédicacer un livre. Les questions posées aux auteurs étaient évidemment en rapport avec leurs livres respectifs.



Personnellement, je trouve intéressant et très enrichissant de faire des sorties de ce style car nous pouvons avoir un contact humain avec les auteurs des livres que nous avons lus pour le Prix littéraire car lire n'est pas que visualiser des pages, le plus important dans un livre n'est pas les pages qu'il contient mais l'auteur, car c'est lui qui a encré de sa plume les pages pour y raconter une histoire. De plus, les auteurs ont consacré de leurs temps pour nous, ils étaient enthousiastes et ont répondu très clairement à toutes les questions qui leurs ont été posées. Enfin, tout a très bien été organisé, nous n'avons pas attendu, on nous a proposé un petit-déjeuner. C'était super.



J'ai bien aimé Darragh Mc Keon car lorsqu'on lui posait des questions, il répondait sincèrement, il employait des tournures de phrases très belles et c'est son livre que j'ai préféré de toute la sélection du Prix littéraire car je trouve l'histoire de Tchernobyl très intéressante, je me suis complètement plongée dans son livre, je l'ai adoré. Aussi les deux points de vue passé/ présent sont très bien faits, on ne se perd pas et cela donne au livre du relief.



Mon seul regret est de ne pas être resté pour la dédicace. On lui a posé la question suivante : «  votre roman va t-il être adapté au cinéma ? Le souhaiteriez-vous ? » et il a répondu «  Non, je ne compte pas faire de mon livre une image au cinéma car le film serait trop long parce que l'histoire est imposante, de plus je voudrais que mon livre reste un livre. Aujourd'hui les gens vont trop souvent au cinéma et ne lisent pas assez de livres. Je ne souhaite pas enlever l'âme de ce roman ». Une autre question lui a été posée : «  Vous êtes-vous rendu sur place ? » et sa réponse a été « je me suis rendu sur place lorsque j'avais fini de l'écrire parce que je ne voulais pas que cela chamboule les idées que j'avais dans ma tête ».
Ensuite, une question a été posée à Didier Castino, « cette histoire est-elle vraie ? » il a répondu que malheureusement cette histoire est bel et bien vraie, c'est l'histoire de son père qui est mort écrasé par les huit tonnes d'un moule.
Enfin, une question a été posée aux auteurs David Prudhomme et Pascal Rabaté «  comment vous répartissez-vous le travail ? » et ils ont répondu « lorsqu'une idée nous vient à l'esprit on la note puis on trie, on y intègre quelque fois des situations réelles comme par exemple nos enfants à la plage... »
Pour conclure, j'espère que nous allons participer à d'autres événements comme celui-ci.
Tags : photos, Forums
forums | Posté par Virginie B.

Forum d'auteur à Salon de Provence !

20 décembre 2016


Le 1er février 2017 à Salon de Provence,
250 jurés du Prix littéraire viendront rencontrer :


                   clic droit sur l'image pour l'agrandir

Déroulement de la journée :

9h15 – 10h : Accueil des jurés
10h – 13h : Présentation des groupes de jurés,
suivi du débat avec les auteurs
13h – 14h : rencontres plus informelles entre jurés et auteurs
(pique-nique tiré du sac)
 

programme détaillé sur le site : http://prix.livre-paca.org/141-89-grands-rendez-vous-forum-salon---1er-fevrier-2017.html
Tags : Wonderland, Vive la marée, Tout ce qui est solide se dissout dans l'air, Tom Tirabosco, Pénélope Bagieu, Pascal Prudhomme, Le quartier américain, Jabbour Douaihy, Forums, Didier Castino, David Prudhomme, Darragh McKeon, California Dream, Après le silence
forums | Posté par Marina

Retours sur le Forum de Cannes

13 décembre 2016


« J’ai beaucoup apprécié cette journée, car de mon avis, elle a été très enrichissante.
D’un point de vue humain, la rencontre avec les auteurs a été bouleversante. Le fait que l’on puisse connaître leur travail, leur inspiration, leur personnalité est très intéressante. Nous avons pu mettre un visage sur les livres proposés. »
Camille Bellardo, sde BMA



« J’ai apprécié cette journée, les auteurs ont su nous faire voyager à travers leurs œuvres. Sorj Chalandon nous a fait découvrir une partie de sa vie. C’est une personne qui a du vécu, et je pense qu’aujourd’hui, il n’a pas « rien » fait de sa vie comme le disait son père ».
Louis Hagège, sde BMA
Tags : Forums
forums | Posté par Camille et Louis, lycée Don Bosco

De retour du Forum de Cannes

13 décembre 2016




Dans le cadre du Prix Littéraire des Lycéens PACA 2017, nous nous sommes rendus à Cannes, à l’Espace Miramar, le mercredi 30 novembre, afin de rencontrer des auteurs de la sélection.
Nous avons roulé 3 bonnes heures depuis Marseille, puis nous avons été accueillis par les responsables du Prix, qui nous ont offert le petit déjeuner. Nous nous sommes ensuite installés dans la salle, chaque classe s’est présentée (28 lycées étaient présents), puis nous avons accueilli les auteurs sous un tonnerre d’applaudissements et des cris de joie.
Deux auteurs de romans, dont Sorj Chalandon pour « Profession du père », et Francesca Mélandri pour « Plus haut que la mer » étaient au rdv, ainsi que trois auteurs de BD : Tanx pour « Velue », Matthias Lehmann pour « La favorite », et Zeina Abirached pour « Le piano oriental ».
La rencontre s’est terminée à 13h, nous sommes partis manger.
Nous avons ensuite rencontré les auteurs de façon plus personnelle et obtenu des dédicaces pour nos romans et BD. Ils ont été merveilleux et nous avons passé une excellente journée.
Inès Touche, sde BMA
Tags : Forums
forums | Posté par Inès, lycée Don Bosco

Selfies !

9 décembre 2016


Merci aux jurés du Forum de Cannes et aux élèves du lycée Lurçat à Martigues pour leurs selfies !


Forum de Cannes - mercredi 30 novembre 2016


lycée Lurçat à Martigues
Tags : Plus haut que la mer, photos, Francesca Melandri, Forums, auteurs
| Posté par Francesca Melandri

Forum de Cannes : un plateau d'auteurs à découvrir

6 décembre 2016


 Ce mercredi 30 novembre, 250 jurés sont venus de toute la région Paca pour rencontrer :

Zeina Abirached pour sa BD Le piano oriental
Sorj Chalandon pour son roman Profession du père
Tanx pour sa BD Velue
Francesca Melandri pour son roman Plus haut que la mer
Matthias Lehmann pour sa BD La Favorite

  

                                             clic droit sur l'image pour l'agrandir
Tags : Zeina Abirached, Velue, Tanxxx, Sorj Chalandon, Profession du père, Plus haut que la mer, Matthias Lehmann, Le piano oriental, La favorite, Francesca Melandri, Forums, auteurs
forums | Posté par Marina
Suivant >