Dans la peau d'un flic

9 octobre 2017


Le début de l'histoire ne m'intéressait pas, ce n'était pas assez original quand l'auteur décrivait les personnages avec leur passé. Le reste du roman était plutôt plaisant lorsque l'auteur parle de la police et qu'il raconte que les policiers peuvent avoir des missions qui n'ont pas un gros rapport avec leur fonction. J'ai beaucoup aimé l'histoire quand ils allaient chercher le Tadjik, un sans papier, et qu'ils devaient l'emmener à l'aéroport Charles de Gaulle. En chemin, les policiers ouvrent le dossier du retenu et se rendent compte que celui-ci va être tué s'il retourne dans son pays.
Le roman montre aussi que la police peut-être indulgente, par exemple, ils tentent de laisser s'échapper le sans papier pour le sauver et qu'il ne soit pas torturé dans son pays. Donc ce livre m'a finalement plu, alors qu'au tout début je n'étais pas du tout intéressé.
Lorenzo, PHPS
Tags : Avis, Police, Hugo Boris
pour ou contre | Posté par Lorenzo - La Ciotat

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour ce post.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Pseudo *
Email *
Commentaire *